5 conseils pour faire le travail favorable aux vélos

Le projet The Work Cycle a pour but de montrer des espaces de travail favorables aux vélos en prenant des photographies. Regarde-les, cela vaut la peine !!!!

Considérée depuis toujours comme une activité déportive et récréative, il semble qu’actuellement faire du vélo gagne également en prestige dans les entreprises. Elles découvrent que le vélo n’apporte non seulement des bénéfices à la nature, mais également à la santé et à l’humeur des employés ce qui améliore leur rendement. En somme, si les employés vont au travail en vélo, l’entreprise s’en bénéficiera directement.

travail favorable aux vélosPhoto : The Work Cycle.

Comment est-ce que nous pouvons faire tous (services publics, entreprises, employés etc.) pour promouvoir encore plus l’utilisation du vélo, pour améliorer l’ambiance dans le travail et pour être de plus en plus motivés dans notre quotidien et dans notre travail? Voilà quelques conseils, à voir si nous y arrivons ensemble 🙂

Avant de vous présenter nos propositions, nous aimerions juste vous rappeler que le cyclisme est un exercise très complet, une manière excellente de commencer et de terminer la journée. En faisant du vélo au lieu d’aller en voiture, vous épargnez beaucoup d’argent, vous brûlez des calories, vos muscles se fortifient et vous êtes moins stressés. Donc, voilà les conseils:

1. Un espace de travail favorable aux vélos
Si nous aimerions encourager nos employés à venir au travail en vélo, nous devons le leur rendre facile. Nous pouvons installer des supports ou des parkings au niveau du sol pour pouvoir attacher facilement des vélos. Nous pouvons également les intégrer dans l’espace de travail même, les appuyer contre les murs ou les tables, laisser une chambre exclusivement aux vélos ou mettre des crochet pour pouvoir les fixer aux murs. Ils ne prendront pas d’espace et en plus, nous décorerons notre bureau. Nous pouvons également faire un petit investissement en achetant un gonfleur et quelques outils pour leur maintien.

  Rideye. Une boîte noire pour vélos

the-work cyclePhoto : The Work Cycle.

2. Des stimulants financiers pour ceux qui vont au travail en vélo
Sans doute, c’est LE conseil le plus important (bien sûr en combination avec le premier). Est-ce que tu savais que aller à travailler en vélo réduisait l’absentéisme d’un 25 % ? Imagine-toi ce qui se passerait si chaque employé recevait X euros pour chaque kilomètre parcouru en vélo. Donc cela existe déjà dans plusieurs pays: même en France et bien sûr en Hollande et au Royaume-Uni. Et il semble que le Chili commence à suivre le même chemin.

La Belgique est un des pays pionniers de cette pratique. Un employé qui fait environ 7,5 kilomètres l’aller et 7,5 kilomètres le rétour en vélo pour aller au travail pendant tous les 211 journées de travail de l’année recevra quelques 665 euro. Si en plus nous considérons que l’employé sera absent moins de jours et plus heureux, nous pouvons conclure que tout le monde en profite.

3. La gamification parmi les employés
Ce concept très en vogue en ce momente consiste simplement à appliquer des techniques et concepts propres du jeux à d’autres concepts. Par exemple, nous pouvons introduire quelques simples prix en faveur de l’employé qui soit venu le plus de fois en vélo comme lui donner un jour libre en plus ou trois plats gratuits. Introduisant des points ou des prix signifie une motivation additionnelle pour utiliser le vélo.

  Sky Cycle : quand les vélos volent

the-work-cycle3Photo : The Work Cycle.

4. Le travail quotidien en vélo
Dans quelques entreprises, il y a beaucoup de petits trajets à faire chaque jour: aller à la banque pour y déposer de l’argent, aller à acheter des produits chez un fournisseur proche, aller à la poste ou même apporter une lettre ou un petit paquet à un client proche : tout ce que avant nous faisions en voiture, en bus, en métro, en taxi ou ce que nous externalisions à une entreprise de messagerie, nous pouvons le faire également en vélo et ainsi l’intégrer dans le quotidien de l’entreprise.

5. Da ejemplo
Appliquer les quatre premiers conseil ne sert à rien si le chef arrive au travail en voiture. Donc prêche l’exemple, sois le premier à aller au travail en vélo.

Comme vous voyez, promouvoir l’utilisation du vélo dans vos entreprises peut être très bon marché ou même gratuit. Voilà une grande opportunité pour nous tous d’améliorer tous les jours notre propre santé, la santé de nos collègues, l’humeur des employés et la bonne ambiance dans le travail 🙂

Tu aimerais ajouter quelque chose à cette histoire ? S’il te plaît, utilise la section « Commentaires »

1 Comment on 5 conseils pour faire le travail favorable aux vélos

  1. Je trouve ce billet assez complet. J’invite d’ailleurs les salariés n’ayant pas la chance d’avoir un patron prêt à se lancer dans l’aventure du vélo a malgré tout essayé par soit-même (on n’est jamais mieux servi…). Il existe aujourd’hui un marché du vélo d’occasion suffisant, diversifié et accessible pour faire le teste. J’ai découvert récemment le blog […] qui donne des conseils et partages des adresses dans plusieurs villes. Mais il existe aussi des Emmaüs dans tous les départements ou encore des brocantes chaque week-end ! Y-a-plus qu’à !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*